(Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Observatoire départemental de la protection de l'enfance > Les ressources > Etudes en Finistère

Etudes en Finistère

Si les données chiffrées constituent un socle fondamental à tout observatoire, elles ne permettent en aucun cas de saisir l’ensemble des problématiques. L’analyse des phénomènes qui traversent la protection de l’enfance passe donc également par la réalisation d’études. Deux types de productions coexistent ici :

  • d’une part, les travaux de recherche élaborés sur la base d’une démarche scientifique de recherche (sociologie, histoire, économie…)
  • d’autre part, les études plus courtes et simples réalisées notamment dans le cadre de stages qui peuvent tout à fait éclairer de façon très pragmatique un sujet intéressant.

Il s'agit, dans tous les cas d'éléments qui mettent en lumière des problématiques sur le Finistère. Les travaux nationaux sont en effet déjà recensés par l'Observatoire national de la protection de l'enfance et accessibles sur son site internet ( www.onpe.gouv.fr )

Violences conjugales et protection de l'enfance

 

En 2007, l'ONED réalise un appel à projets intitulé "violences entre conjoints et protection de l'enfance" pour favoriser le développement de la recherche en France sur cette question fondamentale. 3 groupes de recherche sont sélectionnés dont l'UBO qui propose de se concentrer plus particulièrement sur la question du "traitement social et judiciaire de la question de l'enfant dans les violences conjugales". En savoir plus sur le site de l'ONED...

Le Conseil général a soutenu cette recherche car cela correspond à l'une des priorités du département en matière de prévention en direction des familles. L'étude a donc pu se dérouler sur l'année 2008-2009. Vous trouverez ci-joint les documents présentant les résultats de ce travail.

Programme de recherche- DAPHNE 3

Les deux chercheurs intervenus lors d'une Après'M de la protection de l'enfance sur les adolescents au comportement violent (Messieurs Patrick LECAPLAIN et Christophe MOREAU) ont proposé au Finistère de participer à un programme européen, visant à prévenir et à combattre la violence envers les enfants, les jeunes et le femmes. Ce programme de recherche, dénommé Daphné 3, et commun à 5 autres pays européens, avait pour objectif principal de décliner concrètement des principes d'action pour améliorer l'accompagnement de ces jeunes.

Deux modalités avaient été prévues pour cela:

Enregistrer en PDF Envoyer par courriel Haut de page

eZ Publish © Inovagora