(Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Observatoire départemental de la protection de l'enfance > Les projets et travaux en cours > Les Après'M de la protection de l'enfance > Archives Après'M 2010

Archives Après'M 2010

Les maternités précoces

Même si le nombre de mères adolescentes a globalement diminué depuis plusieurs décennies dans tous les pays de l’OCDE, la question des grossesses précoces est encore très présente dans les débats publics, toutes les régions et les populations n’étant pas touchées de la même manière. Impossible d’isoler une explication unique à ce phénomène : le contexte social, économique, psychique ou encore socioculturel de l’adolescente constituent autant de facteurs jouant un rôle prépondérant. La venue d’un enfant chez une femme mineure n’est pas sans conséquence sur la qualité de vie et le devenir de ces jeunes mères et de leurs enfants. Les politiques développées pour prévenir ou accompagner ce phénomène diffèrent fortement, tout comme les représentations qui lui sont associées

Jeunes et conduites à risques : prévenir par les pairs ?

La jeunesse est une période d’insouciance où la recherche de plaisir et de sensation est importante. C’est aussi une période d’expérimentations, de défis, de recherche de limites… comportements susceptibles d’entraîner des effets dangereux pour les jeunes eux-mêmes, pour leur santé, pour leur bien-être. Acteurs de la santé et de la jeunesse font preuve d’une grande imagination pour développer des outils de prévention adaptés à cette période transitoire.

Cependant, les jeunes peuvent ne pas adhérer aux démarches de prévention qui leurs sont proposées. Bien souvent, ils estiment que les discours tenus, au travers de ces outils, relèvent plus d’un discours d’adulte, qui ne peut comprendre leur propre réalité et vie quotidienne. Ainsi, l’un des axes de prévention qui pourrait répondre à cette objection serait de développer la prévention par les pairs.

Celle-ci repose sur l’implication des jeunes eux-mêmes pour élaborer, construire, développer, diffuser des projets de promotion et d’éducation à la santé. Il s’agit d’un modèle d’intervention de plus en plus développé (et ce quelque soit la population d’âge concerné, jeunes, personnes âgées,…) qui a une incidence sur les jeunes eux-mêmes, sur leur entourage, mais aussi sur les pratiques de travail des professionnels.

Cette Après’M a été l’occasion d’échanger sur la base de 2 démarches complémentaires : d’une part, la présentation d’initiatives locales expérimentant cette démarche de prévention par les pairs (projet BD sur la fête, et projet T’as la Tchatche) ; et d’autre part, l’intervention d’Eric LEGRAND pour nous aider à décrypter enjeux, atouts et limites de ce mode d’intervention.

Les violences conjugales : entre intervention et accompagnement des familles

La violence conjugale est un problème de société qui est encore trop souvent tabou. Le problème de société que posent les violences conjugales concerne tout le monde, hommes, femmes et enfants et porte sur tous les aspects de la vie (relations dans et hors familles, travail, école, autonomie, économie, rapport à la loi, respect de l'autre, limites et libertés, citoyen).

Cette Après’M a été l’occasion d’échanger sur la base de 2 démarches complémentaires :

  • d’une part, la restitution des conclusions de l’étude menée par l’Atelier de Recherche Sociologique de l’UBO qui a réalisé une recherche en Finistère soutenue par le Conseil Génréal et l'Observatoire national de l'enfance en danger.
  • et d’autre part, l’intervention de Myriam DE VINCK pour nous apporter des exemples concrets d’accompagnement des femmes victimes de violences.

Le parrainage de proximité

Le parrainage de proximité est une forme de solidarité permettant aux enfants de tisser des liens et de s'ouvrir au monde. Développer une relation privilégiée avec un enfant qui habite près de chez soi, mais qui n’appartient pas à son cercle familial ou amical, voici ce que propose le parrainage de proximité.
C’est une forme de solidarité permettant à un enfant de tisser des liens et de s’ouvrir au monde. Fondé sur l’engagement bénévole, le parrainage constitue une relation complémentaire aux mesures d’aide institutionnelles pour soutenir parents et enfants.

Quelle est la réalité du parrainage de proximité aujourd’hui,en France ? Pourquoi et comment associer les parents et l’enfant au projet ? Pourquoi la dimension collective du réseau est-elle importante dans la construction de liens de parrainage de proximité ? Quelle est la perception des professionnels sur cette relation et comment peuvent-ils s’y impliquer ?

Enregistrer en PDF Envoyer par courriel Haut de page

eZ Publish © Inovagora