(Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Observatoire départemental de la protection de l'enfance > Les projets et travaux en cours > Conférences annuelles > Archives conférences annuelles

Archives conférences annuelles

Conférence annuelle : édition 2011

Les documents de la conférence 2011 :

Cette 3ème édition prend un caractère particulier car elle s’inscrit dans l’aboutissement du processus de réalisation du 4e schéma enfance famille et jeunesse. Vous vous êtes mobilisés pour réaliser le diagnostic, participer aux réflexions ou élaborer des propositions qui ont permis petit à petit de dégager les orientations du Conseil général. Afin de prolonger cette dynamique collective, l’observatoire départemental de la protection de l’enfance est positionné comme l’interface partenariale pour communiquer sur l’avancée des travaux et s’assurer de l’association de tous les acteurs concernés. Cette conférence est donc consacrée cette année à la présentation des orientations de ce 4e schéma, des priorités d’actions retenues pour 2011 ainsi qu’à un échange sur l’animation envisagée sur les cinq ans à venir.

Si les professionnels ont largement contribué aux réflexions, les familles ont également été sollicitées, soit par l’intermédiaire d’associations, soit directement à l’occasion de rencontres organisées en octobre dernier. Ces rendez-vous ont montré l’importance d’instaurer un dialogue entre les personnes concernées directement par les politiques enfance et famille, les élus et les professionnels. La deuxième partie de la conférence sera donc consacrée à une réflexion sur les conditions de participation des familles et des jeunes dans ce cadre.

Conférence annuelle: Edition 2012

La quatrième conférence annuelle s’est déroulée lors de la journée internationale des droits de l’enfant  le 20 novembre 2012. Les travaux menés par l'observatoire en 2012, au travers des ateliers Haut-parleurs mais également des deux études menées en partenariat avec l’Université de Bretagne Occidentale de Brest et l’institut de recherche jeudevi de Rennes, ont tout naturellement conduit à choisir le thème de la participation des usagers en protection de l’enfance pour cette conférence.

 La participation est un enjeu démocratique car être citoyen, c'est aussi pouvoir donner son avis mais si la participation est un principe de plus en plus inscrit dans les lois et la réglementation, il ne suffit pas de la décréter pour qu'elle devienne une réalité, elle doit se construire avec patience et humilité.

 Dans une perspective de démocratie participative, le Conseil général du Finistère a développé différentes initiatives allant dans ce sens notamment au travers de groupes de travail auquel sont associés les usagers, d’autres initiatives existent aussi sur les Territoires d’action sociale. Dans un domaine où l’émotionnel est fort, où les professionnels sont confrontés aux droits des parents et à la protection de l’enfant, l’évolution de la place des usagers peut susciter parfois peur et évitement.

 La loi de janvier 2002 a aussi imposé que les structures sociales et médico-sociales mettent en place des démarches de participation permettant aux personnes de donner un avis sur le fonctionnement de la structure.   Les différentes associations du secteur de la protection enfance dans le Finistère se sont ainsi engagées dans cette direction et certaines d’entre elles ont ainsi pu en témoigner lors de cet évènement.

 Ces expériences ont permis de pointer les apports de ces démarches de participation des usagers qui se situent dans différents registres mais elles ont aussi permis d'observer que la mise en place de ce principe rencontre en ce qui concerne la protection enfance, des difficultés spécifiques dont il faut pouvoir parler. Celles-ci ne doivent pas constituer des obstacles rédhibitoires à la mise en place des modalités de participation, mais elles imposent une réflexion approfondie sur les conditions méthodologiques et de sécurisation de ces démarches pour les usagers comme pour les professionnels ainsi que sur les conditions pour  permettre que cette parole des jeunes et des familles soit source d’amélioration des dispositifs.

Conférence annuelle: Edition 2013

 

A l’occasion des 5 ans de l’Observatoire Départemental de la Protection de l’Enfance (ODPE) en Finistère, le Conseil général a souhaité inviter Madame Hermeline MALHERBE, Présidente du Groupement d’Intérêt Public « Enfance en Danger » et Présidente du Conseil général des Pyrénées Orientales. Son intervention permettra de rappeler le cadre réglementaire, fixé par la loi du 5 mars 2007, créant les ODPE et l’intérêt de cette démarche d’observation dans le domaine de la protection de l’enfance. Faire connaître l’évolution des principaux indicateurs statistiques dans le Finistère, échanger autour des questions soulevées par les travaux conduits au cours de l’année, partager une réflexion sur la politique départementale, notamment au travers de la thématique du parcours de l’enfant en protection de l’enfance, tels sont les objectifs de cette 5e Conférence annuelle de l’Observatoire.

Conférence annuelle : Edition 2008

Le 14 octobre 2008, la 1ère conférence annuelle a permis de mettre un point final à la conception du projet en rendant concrète la création de l’ODPE. Ce premier rendez-vous avait un caractère particulier car l’ensemble des partenaires a formalisé son engagement dans la démarche en signant la convention constitutive. 150 personnes étaient présentes dont près de 85 partenaires.Le programme 2008 était articulé autour de deux axes : un temps pour présenter des études réalisées au cours de l’année dans le département et un temps de réflexion au sein d’ateliers de travail.

 

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                     

Conférence annuelle : Edition 2009

Cette 2e édition s’intègre dans les travaux d’actualisation du 4e schéma enfance famille jeunesse du Conseil général en proposant un état des lieux du Finistère, sur la base des données chiffrées recueillies et de l’analyse produite par plusieurs acteurs du département. Dans le domaine de la protection de l’enfance, toutes les réalités sont difficilement saisissables par les indicateurs disponibles actuellement. Aussi, un temps a également été consacré à la présentation de l’étude sociologique en cours sur les ressources mobilisées par les parents lorsqu’ils rencontrent des difficultés éducatives.

Enregistrer en PDF Envoyer par courriel Haut de page

eZ Publish © Inovagora