(Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Observatoire départemental de la protection de l'enfance > Actualités Direction Enfance et famille > L'accompagnement des jeunes et des adolescents

L'accompagnement des jeunes et des adolescents

Le Conseil départemental du Finistère soutient les jeunes à travers différentes modalités d’aides, qu’il s’agisse d’aides directes, ou de soutiens financiers à des partenaires associatifs ou institutionnels.

Au niveau de la prévention jeunesse, ces soutiens se traduisent notamment par :

  • La prévention du mal-être des jeunes : partenariat avec les  4 points accueil écoutes jeunes (PAEJ), les 2 maisons des adolescents (MDA) et le service écoute jeunes PASAJ. Les professionnels de ces dispositifs proposent des modalités d’accueil et d’écoute adaptées et complémentaires aux jeunes de 12 à 25 ans. Quel que soit le problème ou le sujet abordé, les jeunes et leur entourage peuvent être accueillis, aidés, accompagnés et orientés de manière confidentielle et gratuite. Ces différentes structures composent le Réseau Ecoutes Jeunes du Finistère, co-piloté par le Conseil départemental, la direction départementale de la cohésion sociale et l’agence régionale de santé.

 

Lien vers la Maison des Adolescents du Nord Finistère: https://www.chu-brest.fr/fr/notre-offre-soins/nos-soins-specifiques/maison-adolescents

 

  • Les contrats jeunes majeurs : il s’agit d’une modalité d’aide éducative et éventuellement financière pour les jeunes de 18 à 21 ans en difficulté, qui ont besoin d’être accompagnés pour faire évoluer leur projet d’autonomie. Le contrat jeune majeur (CJM) doit être sollicité par le jeune, sur la base d’engagements dans un processus d'insertion, et de formation pour lequel il doit faire preuve d'un intérêt réel et personnel.  L’accompagnement par un éducateur et une équipe administrative va permettre de travailler en proximité, pour répondre aux besoins du jeune dans le cadre d’un accompagnement global et individualisé. Le jeune peut être aidé dans son orientation, son hébergement (logement autonome, en famille d’accueil, en FJT..), le soin, ses démarches administratives…Il sera écouté et épaulé, et pourra bénéficier d’un accompagnement renforcé en établissement (SAEA ). Cet accompagnement éducatif peut donner lieu à une aide financière (allocation jeune majeur). En 2016, 813 jeunes ont été bénéficiaires d'un CJM.

 

  • Les aides de l’ADEPAPE  : l'Association Départementale d'Entraide des Personnes Accueillies en Protection de l'Enfance du Finistère (ADEPAPE 29), soutenue par le Conseil départemental, propose des aides financières et humaines. Depuis 2014,  elle propose également aux jeunes de la protection de l'enfance l'aide aux études et le parrainage en partenariat avec France Bénévolat.

 

 

  • Des soutiens partenariaux et financiers diversifiés, visant à développer des actions individuelles et collectives, à conforter les jeunes et leurs familles dans la construction de leurs parcours de vie et dans la résolution de leurs difficultés personnelles, familiales ou sociales, en particulier dans des lieux où se manifestent des risques de fragilité sociale.
Enregistrer en PDF Envoyer par courriel Haut de page

eZ Publish © Inovagora